C’est une question récurrente de mes clients qui revient également lors des formations que je dispense :
« quels sont les jours et heures les plus propices aux posts sur les réseaux sociaux ? ».

Je vais vous décevoir mais il n’y a pas de science exacte en la matière :
d’une part les théories divergent et d’autre part, les statistiques entre B2B* et B2C** sont plutôt antinomiques.

 

A chaque réseau social ses pics d’affluence

 

A quelle heure poster sur facebookEn règle générale, les jours d’affluence des réseaux sociaux sont identiques à ceux sur les routes : prévoyez plus de monde le mardi et le jeudi ! Concernant les heures, elles diffèrent selon les réseaux sociaux :
> Facebook connaît ses pics le matin avant le départ au travail et en milieu d’après-midi,
> Twitter bat son plein vers 15h (en semaine pour le B2C et le weekend pour le B2B),
> Google+, à l’heure de la pause-café,
> Pinterest vers 10h, 16h et en toute fin de soirée,
> Viadeo et LinkedIn vivent surtout avant et après notre journée de travail.

 

La vérité viendra de votre propre expérience !

Mon conseil : faites des tests ! Vous disposez d’un tableau statistique sur chacun de vos réseaux sociaux. Aussi pouvez-vous bien mesurer le reach et l’engagement selon les jours et heures de vos pots pour déterminer ce qui est le plus efficace pour votre cible (selon le sexe et l’âge notamment). Et sur Facebook, un graphique vous indique à quelles heures de la journée vos fans sont actifs pour vous aider à mieux les capter.

 

« Reach » et « Engagement » : quézako ?

Le reach correspond à la couverture d’un post, c’est-à-dire au nombre de personnes qui y sont exposées. Sachez que l’algorithme de certains réseaux sociaux favorisera (ou non) la visibilité de votre post selon différents critères comme son format ; ce qui peut considérablement changer la donne !
L’engagement est l’interaction des internautes avec vos posts (les « j’aime », « +1 », commentaires, partages…).
En plus du nombre d’internautes de votre communauté, ce sont deux indicateurs clés à prendre en compte pour estimer l’efficacité de votre communication sociale.

 

N’oubliez pas de mettre toutes les chances de votre côté

Bien entendu, il faut travailler le type de post pour le rendre efficace. Concernant le format, la vidéo et les visuels sont plébiscités par les internautes. A l’inverse, évitez les posts façon roman fleuve !
Sur le fond, l’humour, la connivence, l’émotion et les exclusivités ont la cote. Ne perdez pas de vue l’intérêt de vos posts pour votre utilisateur : c’est la règle de base.
Inutile de rester devant votre ordinateur non-stop : il existe des solutions pour programmer vos posts aux jours et heures d’affluence. La planification est proposée nativement sur Facebook. Sur Google+, elle nécessite le téléchargement d’une petite barre d’outils sous Chrome. Mais des solutions comme Buffer ou Hootsuite, utilitaires pour gérer vos réseaux sociaux, vous apportent également cette réponse.

 

En somme, utilisez les postulats sur les jours et heures d’affluence pour commencer puis affinez en tenant compte de votre propre expérience sur votre communauté.

*B2B : business to business, ici communication entre professionnels
**B2C : business to consumer, ici communication à destination du grand public

Vous avez apprécié cette article ?

Cliquez sur les étoiles pour voter.

Note moyenne 0 / 5. Votre avis 0

Pas encore de vote...