Etant intervenante en écoles supérieures, je déplore un manque d’attrait des étudiants pour les filières digitales.
Ce qui est d’autant plus frustrant que les étudiants m’avouent souvent après mes interventions qu’ils étaient plein d’idées reçues au sujet des métiers du web !

Un rapport gouvernemental récent annonce que plus de 900 000 postes dans ce secteur resteront vacants d’ici 2020
Alors voici, j’espère, de quoi convaincre les étudiants et leurs parents…

 

le digital recruteDigital is not geek

Pas besoin d’être un pro du PHP ni un cador du web-design pour être un professionnel du marketing digital. Comprendre l’environnement certes un peu technique de l’Internet est nécessaire pour proposer des stratégies de communication online efficaces et réalistes mais on ne vous demandera pas de les déployer seul. Il y a des développeurs, des intégrateurs, des web-designers… dont c’est le métier.

 

 

Si vous avez peur de l’ennui, le digital est fait pour vous !

Pour commencer, le marketing digital est pluridisciplinaire : gestion de projet, création de trafic, web-analytics, référencement naturel… Mais il offre également un renouvellement constant car il évolue très vite : lorsque j’ai commencé, on parlait beaucoup d’emailing, puis sont venus le SEO, les réseaux sociaux et maintenant l’omni-canal avec le digital au service du retail ou encore les objets connectés. Pas le temps de s’ennuyer : le métier évolue sans cesse !

Les entreprises vous tendent les bras

Les métiers du web : c’est le plein emploi ! Il suffit de regarder les sites d’annonces, ma page Facebook Mon Consultant Web ou les réseaux sociaux professionnels pour s’en convaincre. A l’heure ou près de 10% des français sont au chômage, cet argument me semble non négligeable ! Un étudiant motivé qui s’oriente vers un cursus digital n’aura ainsi aucune difficulté à trouver un stage ou un contrat d’alternance et pourra même choisir par la suite son poste parmi un large panel d’offres d’emploi.

Vous trouverez forcément chaussure à votre pied

Le web-analytics pour les matheux, la gestion de projet pour les rigoureux, la rédaction web pour les littéraires, le social média pour les créatifs… le web-marketing est composé d’un large éventail de métiers, finalement assez différents. Pour autant, les passerelles entre ces métiers est relativement facile à franchir si vous souhaitez par la suite vous réorienter.
Vous pouvez aussi choisir entre l’ambiance dynamique et trépidante de l’agence, souvent très riche d’apprentissage, et le côté plus posé de l’annonceur.

En clair le digital c’est fun, ça recrute et ça se renouvelle sans cesse. D’ailleurs, personne ne peut dire quel sera le métier phare du web dans 5 ans !
Si vous avez encore besoin d’arguments pour changer d’avis, vous savez où me trouver…

Vous avez apprécié cette article ?

Cliquez sur les étoiles pour voter.

Note moyenne 5 / 5. Votre avis 1

Pas encore de vote...