5 conseils pour mieux gérer votre relation au digital

‘Vivre ici et maintenant’… voilà une doctrine difficile à appliquer dans notre monde actuel où tout va si vite et où le digital interfère à tout moment via des sonneries et bips en tout genre. Alors voici quelques conseils pour essayer de mieux profiter en déconnectant… au moins un peu.

 

1/ C’est le moment de faire une pause réseaux sociaux

Plusieurs études ont montré que les réseaux sociaux favorisaient les états dépressifs et l’anxiété. Ce qui est d’autant plus vrai en cette période de …bip… [je me refuse dans cette article à employer le mot à l’origine de notre crise actuelle mais je sais que vous voyez de quoi je parle ;-)]… D’une part ce mono-sujet nous replonge dans une atmosphère pesante et peu propice aux projets. D’autre part il renforce les clivages si bien que les discussions virent souvent au pugilat entre les pro conspiration et les précautionneux qui suivent autant que possible les mesures.

Je vous propose donc à minima de supprimer les raccourcis Facebook, Insta et compagnie de l’écran d’accueil de votre smartphone pour vous rappeler que vous devez vous en éloigner. Et si vous voulez aller plus loin, vous désinstallerez carrément l’application.

Et puis soyons honnêtes : prendre soin des uns des autres, ça passe davantage par un coup de fil ou un échange via messagerie que par les réseaux sociaux.

Besoin d’un coup de pouce (un peu violent) pour une vraie prise de conscience ?
Un documentaire à regarder : Derrière nos écrans de fumée (The social dilemma). On y comprend notamment à quel point les réseaux sociaux visent à nous rendre accros.

 

2/ Revoir le fil d’actualité

Beaucoup de personnes déclarent ne plus (ou en tout cas beaucoup moins) regarder les journaux télévisés ou écouter les infos à la radio pour éviter de plonger dans ce flot de mauvaises nouvelles qui nous sapent le moral.

Or nous sommes souvent tentés de nous informer directement depuis notre smartphone, via le fil d’actualités de notre moteur de recherche notamment. Et si nous modifions cet outil pour qu’il ne soit plus déprimant ? Il suffit pour cela d’aller dans les paramètres pour choisir les sujets, mots-clés et supports qui nous intéressent. Il ne tient donc qu’à nous de lire des articles sur les voyages, les bisounours et la méditation !

Une initiative à saluer : http://www.reportersdespoirs.org/
Quand les journalistes décident de ne pas simplement nous informer des mauvaises nouvelles mais nous proposent des pistes d’action.

 

3/ Réduire les écrans

De manière générale nous sommes trop devant nos écrans. A-t-on réellement besoin de scroller sur Vinted pour trouver LE vêtement d’occasion qui manque à notre garde-robe ? Devons-nous passer en revue les ventes privées du moment ? N’avons-nous rien de mieux à faire que de regarder des vidéos Brut ou Kombini ?

Réfléchissons aussi à l’exemple que nous donnons. Vvous avez des enfants, pourquoi ne pas initier la discussion avec eux l’intérêt de la tablette, des réseaux sociaux et des jeux en ligne. Si ça ne marche pas, on peut simplement limiter leur temps d’usage par application ou sur l’appareil (avec Google Family Link par exemple).

Et essayons de cultiver d’autres activités loin des écrans : musique, jeux de société, cuisine, loisirs créatifs, blind-test, découverte de nouveaux sports…

 

4/ Limiter les sollicitations

Un SMS me signale des promos à tomber dans ma parfumerie préférée ; un email m’annonce une vente privée de ma marque préférée ; une notification push m’alerte sur des nouveautés… STOP !

Voici quelques pistes pour limiter les sollicitations et éviter de plonger :

  • Utiliser l’application Cleanfox pour se désabonner en masse aux newsletters et emailings (ce qui contribuera en même temps à limiter votre empreinte écologique).
  • Faire le tri dans ses SMS et renvoyer ‘STOP’ à tous les messages publicitaires non indispensables.
  • Désactiver un maximum de notifications push depuis le tableau de bord de vos applications sur votre smartphone.
  • Et pour aller plus loin, n’hésitez pas à surfer en navigation privée ou à télécharger un ad-block pour éviter toutes les publicités en retargeting(1).

Une petite soirée télé pour prendre conscience de cette over-dose publicitaire ?
Je vous recommande l’excellent documentaire satirique de Morgan Spurlock : Super Cash Me !

 

5/ Respecter les autres pour se faire respecter

Il y a encore peu, j’étais persuadée que quelqu’un qui ne répondait pas dans la journée à un de mes emails ou SMS était presque impoli ! J’ai compris depuis (et l’applique moi-même) que rien ne presse… Inutile de se mettre la pression pour ce genre de chose !

Je m’applique d’ailleurs à respecter le droit à la déconnexion en programmant mes emails et SMS pour éviter de déranger mes interlocuteurs en dehors d’horaires de travail (pour ma vie pro) ou d’horaires simplement convenables dans ma vie perso. Qui n’a jamais été réveillé par la sonnerie de son smarphone, faute de l’avoir mis en vibreur ou en mode avion ? Commençons par envoyer nos messages à des heures raisonnables pour pouvoir en exiger autant des autres !

 

Rendez-vous dans quelques temps pour le bilan ! J’en profite pour remercier mes proches et nos échanges sur le sujet dont je me suis largement inspirée pour cet article. Ils se reconnaîtront… 😉

 

————————————

 

(1) Retargeting : stratégie de reciblage publicitaire qui consiste à cibler les visiteurs d’un site ou d’une page web (et ayant donc déjà démontré de l’intérêt pour une marque, un produit ou un service) avec une campagne de publicité. A titre d’exemple, vous avez quitté un site de chaussures sans rien acheter ; vous serez exposé les prochains jours à des publicités pour ces mêmes chaussures.

Crédit photo : MixKitArt

Vous avez apprécié cette article ?

Cliquez sur les étoiles pour voter.

Note moyenne 5 / 5. Votre avis 1

Pas encore de vote...